jeudi 9 novembre 2017

Ils sont champions LMP3 2017 : Jakub Smiechowski et Hendrik Still

Jakub Smiechowski coiffa au soir d’Estoril son deuxième titre consécutif au classement LMP3 des V de V Endurance Series. Et même si Hendrik Still manqua un rendez-vous en cours de saison, au jeu des décomptes, il rejoint bien son équipier au sommet du Challenge Européen Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV. Jour de gloire chez Inter Europol Competition !

Voir son compagnon d’arme être sacré alors que l’on a participé à son succès doit être difficile à vivre. Mais ce n’est pas cette année qu’Hendrik Still ruminera d’avoir laissé échapper une occasion en or d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. L’Allemand fit en effet l’impasse sur l’épreuve disputée fin mai sur le Circuit Paul Ricard, où Smiechowski inscrivit 13 points. Ce pécule, c’est justement son plus mauvais score de 2017, et donc celui qui lui fut décompté. Still, par son score vierge dans le Var, ne décomptant, lui, aucun point, la logique les a vu revenir au même niveau une fois franchie la ligne d’arrivée d’Estoril. La finale, conclue avec une deuxième place de la Ligier JS P3 n°22, acquise en compagnie de Nikolaj Rogivue, venu prêter main forte à l’équipage.

 

« La course a été assez compliquée, car la météo a constamment évolué, confie « Kuba » Smiechowski. Nikolaj a fait du bon boulot durant les deux premières heures, mais lorsque la piste a semblé commencé à sécher, il s’est remis à pleuvoir ! Nous avons donc pris la décision de me faire repartir avec des gommes rainurées. L’averse fut brève, mais intense, et nous avons donc attendu que le revêtement s’assèche de nouveau pour passer les slicks. Un Safety Car est malheureusement apparu un peu tôt, mais nous avons tout de même tenté ce pari, sachant que lorsqu’il s’effacerait, les conditions seraient meilleures. Dès lors je me suis contenté de rouler. La dernière heure et demie fut cependant difficile, car j’ai eu un souci avec le pneu avant gauche et dû baisser de rythme. J’ai pu en tout cas ramener la voiture sans problème à Hendrik. Je suis ravi de remporter une nouvelle fois le championnat. Le team a travaillé d’arrache-pied durant toute la saison et s’est toujours attelé à nous offrir une auto solide et performante ! »

Comme son équipier l’an passé, Hendrik Still devient champion dès sa première saison en V de V Endurance Series. « Une super course, se réjouit-il. C’était la première fois que je ne prenais pas le départ, car je suis catégorisé Elite, et c’est donc à Nikolaj qu’est revenu la tâche d’effectuer le premier relais. J’étais nerveux car il m’a fallu patienter pendant quatre heures avant de prendre le volant de la voiture. Je n’ai alors eu de cesse d’échanger avec Riccardo (Zani), mon ingénieur, pour qu’il me tienne au courant de la position de nos rivaux. C’est une véritable satisfaction de décrocher ce titre. Je l’ai espéré, mais je n’étais pas certain que nous y parviendrions à la vue de notre rythme. Un grand merci à Kuba, Wojciech (Smiechowski), Michael (Keese), et à l’ensemble du team. Si nous coiffons cette couronne, c’est grâce à eux ! » Et pour seulement 2,5 points, au bout du suspense, face à la Ligier n°39 du Graff qui aura été elle aussi l’auteur d’une saison exemplaire.

Newsletter